Approche QCM à degrés de certitude : intervention du Pr Loic Desquilbet

Mise à jour le
ven, 06/04/2021 - 15:51

Dans le cadre du projet SHIFT en partenariat avec l'UNESS.fr et L'Université Numérique, Loïc Desquilbet (Pr de biostatistique et d'épidémiologie clinique à l'Ecole nationale vétérinaire d’Alfort) nous a présenté  "Approche QCM à degrés de certitude ~ Application avec Moodle"

 

Résumé de la présentation :

L’un des objectifs majeurs de tout enseignement est de fournir à l’apprenant des connaissances (et des compétences) solidement ancrées lors du processus d’apprentissage. Pour cela, l’apprenant doit, au cours de son apprentissage, être conscient de ce qu’il sait (maîtriser) et de ce qu’il ne sait pas encore (maîtriser). En effet, la seule note à un examen certificatif, qui par définition est fournie à la toute fin du processus d’apprentissage, ne permet pas à l’apprenant (ou alors très mal) de rétrospectivement savoir ce qu’il a su (maîtriser) et ce qu’il n’a pas su (maîtriser). Des exercices d’auto-apprentissage en cours d’apprentissage permettent certes à l’apprenant de prendre davantage conscience de ce qu’il sait et de ce qu’il ne sait pas pendant cette période d’apprentissage, mais la notation classique ne permet pas de distinguer une réponse correcte parce qu’elle repose sur une base de connaissances (de compétences) solidement ancrée d’une réponse correcte fournie par l’apprenant après hésitation. De même, la notation classique ne permet pas non plus de distinguer une réponse incorrecte fournie après hésitation d’une réponse incorrecte alors que l’apprenant était pourtant sûr de sa réponse. Or, pour ancrer ses connaissances et compétences acquises pendant le processus d’apprentissage, l’apprenant doit avoir conscience de ce qu’il sait et de ce qu’il ne sait pas afin que son socle de connaissances et de compétences ne repose en aucune manière sur un doute pendant ce processus d’apprentissage. Ce webinaire a pour objectif, dans ce contexte, de présenter les différents états de connaissance de l’apprenant pendant son processus d’apprentissage (savoir que l’on sait, savoir que l’on ne sait pas, ne pas savoir que l’on sait, et croire savoir sans savoir), et de quantifier ces états de connaissance à l’aide de Moodle de sorte que graphiquement, l’apprenant sait se situer parmi ces quatre états de connaissances, au cours de son processus d’apprentissage.